Depuis ce week-end, le Japon connait de très fortes chaleurs sur l’ensemble de son territoire. Ces dernières ont entraîné le décès d’un quinquagénaire.

La ville de Shikokuchuo où est mort un quinquagénaire (© Bakkai)
La ville de Shikokuchuo où est mort un quinquagénaire (© Bakkai)

L’homme résidant à Shikokuchuo, dans la préfecture de Ehime (île de Shikoku), a été emmené à l’hôpital où il a été déclaré mort d’un coup de chaleur.

Les fortes chaleurs de ces derniers jours sont dues à un système de hautes pressions au dessus de l’océan Pacifique qui apporte des vents chauds sur l’archipel.

35°C ont été enregistrés à Tôkyô, 37°C plus au nord dans la préfecture de Mie et même près de 34°C à Hokkaidô (près de 10°C au dessus des normales de saison). Le sud et le sud-ouest du pays ont également été touchés par ces chaleurs. Les températures devraient encore augmenter en début de semaine selon l’agence météorologique japonaise.

L’agence a donc mis en garde les japonais contre les coups de chaleur. Le coup de chaleur correspond à une augmentation de la température interne au dessus de 40°C et peut entraîner un évanouissement ou même la mort avec un risque très important au dessus de 40.5°C. Les autres symptômes sont des maux de tête, des vertiges, une absence de transpiration, des crampes, des nausées, une accélération du pouls ou de la respiration, voire des convulsions.

Près de 609 personnes ont été hospitalisées pour des coup de chaleur, notamment des personnes âgées ou des personnes faisant du sport en extérieur.

Pierre-Etienne De Lazzer – source : The Japan Times