Haut débit : le Japon et la Suède mènent la danse

Le Japon est le pays le plus performant concernant la qualité des débits internet proposés, selon une étude rendue publique vendredi par deux universités européennes. Sur les 42 pays étudiés, le Japon obtient le score le plus élevé (plus de 75) en termes de chargement, de téléchargement et de temps de latence (temps de transfert de données de la source vers le destinataire).

On ne saurait s’en étonner. Le Japon a beaucoup investi dans la fibre optique et compte d’ores et déjà 11 millions d’abonnés ‘très haut débit’ (fibre), contre 2 M aux Etats-Unis et 1,2 M en Europe. Le vieux continent n’est pas désoeuvré néanmoins en matière de broadband. Ainsi, la Suède occupe la deuxième place de ce classement, suivie par les Pays-Bas. Arrivent ensuite : la Lettonie, la Corée, la Suisse, le Danemark, l’Allemagne et la Slovénie. D’autres pays avancés, comme la France, le Royaume-Uni et l’Espagne offrent des vitesses « moyennes » pour satisfaire des usages simultanés de streaming audio/vidéo, partage et téléchargement de fichiers et TV haute définition sur IP, par exemple.

Toutefois, il faut rester prudent. Réalisée par les universités d’Oxford (UK) et d’Oviedo (Espagne), l’étude a été financée par l’équipementier réseau américain Cisco. Celle-ci s’appuie sur 8 millions de tests effectués en mai 2008 et une combinaison (débits montants, débits descendants et temps de latence) pour proposer un niveau de qualité (broadband quality score).

[neteco->www.neteco.com]