Un Japonais et un Sud-Africain rivaliseront pour le poste de prochain directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) basée à Vienne, a confirmé vendredi l’AIEA dans un communiqué.

Le Japon a annoncé la candidature de son ambassadeur Yukiya Amano tandis que l’Afrique du Sud, celle de son ambassadeur Abdul Samad Minty, avant le 31 décembre 2008, date butoir pour déposer la candidature. Les deux diplomates ont représenté leurs pays au sein du dernier conseil des gouverneurs de l’AIEA.

Le mandat de l’actuel directeur général de l’AIEA, Mohamed ElBaradei, expirera le 30 novembre 2009. Gardant ce poste depuis 1997, il a déclaré qu’il ne briguerait pas son quatrième mandat de quatre ans.

L’Egyptien ElBaradei et l’AIEA se sont vus décerner le prix Nobel de la paix en 2005 pour leurs efforts visant à prévenir l’usage de l’énergie nucléaire à des fins militaires.

Toujours selon le communiqué de l’AIEA, le conseil de l’AIEA composé de 35 membres a l’intention de désigner un successeur à M. ElBaradei en juin 2009. La désignation sera soumise en septembre 2009 à la Conférence générale de l’AIEA pour approbation.

[Xinhua->http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-01/03/content_791087.htm]

PARTAGER