Le Japon est prêt à prêter une partie de ses réserves de devises au FMI s’il en a besoin pour soutenir des pays frappés par la crise financière, a-t-on appris sans plus de détails auprès du ministère des Finances. Les réserves en question s’élèvent à 1000 milliards de dollars. Le ministre des Finances Shoichi Nakagawa a par ailleurs regretté les conditions des prêts octroyés par l’organisation lors de la crise asiatique de 1997 et 1998, jugeant qu’elles avaient détruit le tissu social et économique des pays de la région. « J’ai dit que ce que le FMI a fait il y a dix ans n’avait pas été bien accueilli », a-t-il déclaré à la presse, résumant les propos qu’il a tenus devant la Commission de l’organisation.

[lejdd->www.lejdd.fr]

[Vous pouvez en discuter sur le forum Japoninfos->http://www.japoninfos.com/forum/]

PARTAGER