Mort du mangaka Jirô Taniguchi

Le mangaka Jirô Taniguchi notamment connu pour ses œuvres Quartier lointain, Le journal de mon père ou encore Le gourmet solitaire, est décédé le samedi 11 février à l’âge de 69 ans des suites d’une longue maladie, à Tôkyô.

L’art de Jirô Taniguchi aux éditions Casterman (© Jirô Taniguchi – Editions Casterman)

Ce sont les éditions Casterman qui publient les créations de l’auteur depuis les années 1990 qui ont annoncé ce week-end sa disparition, sur leur site internet.

Très apprécié au Japon depuis la sortie de son manga Au temps de Botchan dans les années 1980, Jirô Taniguchi l’était peut-être encore plus en France où en 2015 il avait même été l’invité vedette du 42e festival d’Angoulême et où 12 ans plus tôt il y recevait le prix du meilleur scénario pour Quartier Lointain. Jirô Taniguchi avait aussi été nommé Chevalier de l’ordre des arts et des lettres en 2011.

L’homme d’un naturel réservé explorait le fort intérieur humain et la vie quotidienne des japonais à travers ses œuvres simples mais puissantes et pleines de réflexion. Il était en pleine préparation d’une nouvelle œuvre familiale, La Forêt millénaire, qui aurait dû compter trois tomes.

Mélanie Alves – sources : The Japan Times, The Mainichi, Les Editions Casterman