Paris Photo Carrousel du Louvre, 99, rue de Rivoli, 75001. Du 13 au 16 novembre. Entrée : 15 €. Catalogue. Rens. : www.parisphoto.fr

Demain à 11 heures au Carrousel du Louvre, s’ouvre Paris Photo. Invité d’honneur de cette 12e édition, le Japon adopta le médium dès 1848, le reconnaissant tardivement comme art puisque la première galerie n’ouvre qu’en 1978, avec Esturô Ishihara. Quatorze galeries et cinq éditeurs japonais seront présents à Paris Photo, sans oublier la Project Room, diffusant en continu des vidéos dont Semear, de Rinko Kawauchi, et Shinjuku 1973 de Daidô Moriyama.

Parmi les 130 auteurs japonais, on retrouve Shôji Ueda et ses célèbres dunes de Tottori, Eikoh Hosoe prenant Mishima nu, les provocations corporelles de l’incontournable Araki, ou les eaux méditatives de Hiroshi Sugimoto.

Hors l’archipel, Paris Photo 08 accueille 93 galeries et 16 éditeurs en provenance de dix-huit pays, parfois en version solo. Ainsi l’Afrique du Sud (Michael Stevenson, Cape Town), la Finlande (Taik Gallery, Helsinki), la Corée du Sud (Keusam Gallery, Séoul). Les Etats-Unis seront très présents, comme les Français (Agathe Gaillard, les Filles du Calvaire, Renos Xippas), même si certains ont changé d’emplacement (Polaris, le Réverbère). Bienvenue à Philippe Chaume qui participe pour la première fois avec les amants fous de Frédéric Delangle et les hôtesses en apesanteur de Brian Finke. Contempler des vintages d’Erwin Blumenfeld, acheter un inconnu australien, rencontrer les artistes, tout est possible. Les signatures de livres sont l’un des moments agréables de Paris Photo, et un vrai baromètre de l’amitié. Demain, Sophie Ristelhueber (17 heures), Stephen Shore (17 h 30) ; jeudi, Susan Meiselas (14 heures), Eikoh Hosoe (15 heures), Karen Knorr (16 heures), Philippe Chancel (18 heures) ; vendredi, Carla van de Puttelaar (15 heures), Mi-Hyun Kim (16 heures), Dayanita Singh (17 heures) ; samedi, Ari Versluis & Ellie Uyttenbroek (16 heures), deux Néerlandais de Cokkie Snoei, basée à Rotterdam.

BRIGITTE OLLIER

[liberation->www.liberation.fr]

PARTAGER