Ce soir dans la revue de presse nous parlerons d’une forte explosion à Kyotô, des propos d’un officiel israélien, des centrales nucléaires et de séisme.

La forte explosion qui a fait 59 blessés (dont 19 gravement) lors d’un festival de feux d’artifice près de Kyotô pourrait être due, d’après les premiers éléments, à générateur et à une mauvaise manipulation d’essence. Les propos d’un officiel israélien, Daniel Seaman, font polémique au Japon peu de temps après la commémoration de Hiroshima. En effet, ce dernier a, entre autres, indiqué sur sa page Facebook qu’il en avait « marre des groupes des droits de l’homme et de paix japonais ». À partir du 15 septembre, tous les réacteurs des centrales nucléaires seront à l’arrêt. Le réacteur n°3 de la centrale de Oi, préfecture de Fukui, sera arrêté le 2 septembre suivi le 15 par le n°4 afin de réaliser des examens de routine. La dernière fois qu’une telle situation est arrivée était en mai-juin 2012. Enfin, des chercheurs de l’université de Tôkyô ont mis au point une nouvelle méthode permettant de prévoir de fortes répliques jusqu’à 3 heures après un séisme.

  • Japon: manipulation d’essence à l’origine d’une explosion

Lire la suite sur Libération.

  • Un haut responsable israélien en a « marre » des commémorations des victimes des bombardements atomiques de Hiroshima et de Nagasaki

Lire la suite sur The Japan Times. (En anglais)

  • Tous les réacteurs nucléaires du pays seront de nouveaux à l’arrêt à partir du 15 septembre

Lire la suite sur The Japan News. (En anglais)

  • Des chercheurs découvrent un moyen plus rapide de prédire des répliques

Lire la suite sur The Japan News. (En anglais)