Une loi pour autoriser les casinos au Japon ?

Le projet de loi concernant la légalisation des casinos au Japon a rapidement été adopté par la Chambre basse de la Diète ce mardi 6 décembre. Le projet de loi permettrait l’ouverture de « complexes intégrés » qui accueilleraient des hôtels avec des casinos et de grandes installations événementielles intégrés.

Image d’illustration (© Negative Space)

La nouvelle a été accueillie de façon mitigée par les citoyens japonais dont les opinions divergent. Alors que certains d’entre eux ont exprimé des inquiétudes au sujet d’une hausse potentielle du taux de criminalité et de la dépendance au jeu, d’autres ont mis en avant les avantages économiques des casinos. Ils ont ainsi demandé plus de débats et d’explications concernant le projet de loi, dont les délibérations ont été jugées par certains comme trop rapides et bâclées.

Le Premier Ministre japonais Shinzô Abe serait à l’origine de cet empressement : « les complexes intégrés peuvent être centraux dans une stratégie de croissance » indique-t-il, car ils attirent les touristes étrangers. En effet, des localités comme Ôsaka ou Yokohama ou d’autres ou d’autres à Hokkaidô envisagent la possibilité d’accueillir de tels établissement. Shinzô Abe a également déclaré que les casinos ne constitueraient qu’une petite partie des installations prévues, ce qui engendrera de la croissance tout en créant des emplois.

Malgré l’adoption de ce ce projet de loi, rien n’a été décidé concernant la façon de traiter la dépendance au jeu. En 2013, une équipe de recherche du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales a estimé que 4,8% de la population adulte du Japon, soit environ 5,36 millions de personnes, sont des joueurs compulsifs ; un taux élevé par rapport aux autres pays. « Les casinos sont des endroits à hauts risques, je suis donc inquiet de voir de nouveaux cas d’addiction encore plus graves une fois qu’ils [les casinos] seront ouverts au Japon » explique le psychiatre Hitoshi Tanabe, Directeur du centre de santé mentale et des aides sociales.

La loi japonaise actuelle interdit les casinos mais autorise les machines type pachinko. Les paris hippiques sont également autorisés.

MÉLANIE ALVES – SOURCEs : THE MAINICHI.