, Le cerveau d’un singe américain contrôle un robot japonais à distance

A Osaka, Japon, un robot humanoïde a réussi à imiter en temps réel les pas d’un singe aux Etats-Unis, grâce aux signaux émis par le cerveau du primate. Le résultat a été annoncé le 15 janvier 2008 par des chercheurs de l’Agence Japonaise pour la Science et la Technologie (JST), l’Institut International de Recherches Avancées en Télécommunications et l’Université Duke.

Les chercheurs ont sondé le cerveau d’un singe, pour déterminer parmi les centaines de neurones impliqués dans le mouvement des jambes, lesquels étaient actifs dans le cerveau lors de la marche. Lors de l’expérience, le robot de 155 cm de haut et possédant 51 articulations a commencé à bouger à l’instant où il a reçu les signaux d’électrodes insérées dans le cerveau du singe qui marchait à l’autre bout de la planète.

Les chercheurs pensent que cette innovation ouvre la voie aux robots contrôlés par la pensée humaine. Cependant, l’heure reste aux macaques, leur prochain objectif étant de réussir une communication dans l’autre sens : envoyer les images acquises par les yeux du robot (ses caméras) dans le cerveau du singe.

Source : www.bulletins-electroniques.com

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe gouvernement japonais fait passer en force une loi pour permettre le soutien naval à l’occupation de l’Afghanistan
Article suivantUn étoilé français au Japon

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.