Le Japon, qui préside actuellement le Groupe des Huit nations les plus riches (G8), a déclaré jeudi qu’il était prêt à accueillir un sommet sur la crise financière, mais qu’il ne s’offusquerait pas s’il était organisé dans un autre pays.

Les dirigeants du G8 — Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et Russie — ont annoncé mercredi dans un communiqué conjoint qu’ils allaient organiser prochainement un sommet spécial consacré à la pire crise économique depuis la Grande dépression de 1929.

« La position du Japon est claire: le gouvernement est prêt à accueillir un sommet du G8 à tout moment », a déclaré jeudi le porte-parole du gouvernement, Takeo Kawamura, lors d’une conférence de presse.

Mais il a ajouté: « Le lieu de réunion n’est pas un sujet de fierté pour un pays. Nous devons trouver le meilleur endroit en se plaçant d’un point de vue global ». « Cela ne modifie pas le fait que le Japon assumera son rôle en tant que président du G8 », a-t-il ajouté.

Le président français Nicolas Sarkozy, qui préside actuellement l’Union Européenne, a suggéré qu’un sommet de crise se tienne à New York, « là où tout a commencé ».

Des membres influents du Congrès américain ont également demandé au président George W. Bush d’organiser un sommet aux Etats-Unis.

La réunion annuelle des chefs d’Etat et de gouvernement du G8 s’est tenue en juillet à Toyako, au nord du Japon.

AFP

[Vous pouvez en discuter sur le forum Japoninfos->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentFoot Zone Asie: le Japon accroché
Article suivantTaro Aso juge insufisant le plan de sauvetage américain