Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a souhaité vendredi la poursuite de relations cordiales avec la Chine, alors que les deux pays vivent une grave crise diplomatique après l’arraisonnement par le Japon d’un chalutier chinois près d’un groupe d’îlots revendiqué par chacun.

« La Chine et le Japon ont connu divers différends déjà dans le passé », a rappelé le chef du gouvernement de centre gauche au cours d’une conférence de presse suivant un vaste remaniement ministériel.

« Cependant, nos relations cordiales se sont poursuivies et je pense qu’elles continueront à l’avenir », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre s’est toutefois gardé de commentaires précis sur le contentieux né de l’arraisonnement du chalutier chinois début septembre à proximité d’un groupe d’îlots appelés Senkaku en japonais et Diaoyu en chinois, situé à mi-distance entre Taïwan et Okinawa (sud du Japon).

Le bateau de pêche a été interpellé après être entré en collision avec deux patrouilleurs nippons.

Cette opération des autorités japonaises a provoqué la pire crise diplomatique entre les deux nations voisines depuis des années.

La Chine a convoqué cinq fois en une semaine l’ambassadeur du Japon à Pékin pour exiger la libération immédiate du capitaine du chalutier, détenu par la justice nippone depuis l’arraisonnement.

Par ailleurs, le Japon a affirmé vendredi que la Chine avait repris ses activités sur un champ d’hydrocarbures de la mer de Chine orientale, dans un espace contesté appelé Shirakaba par les Japonais et Chunxiao par les Chinois.

Ces ressources n’étaient jusqu’à aujourd’hui pas exploitées, les autorités des deux pays étant engagées dans de vastes négociations depuis plusieurs années à propos de divers gisements d’hydrocarbures dans cette zone.

La Chine a répliqué que l’exploitation dénoncée par le Japon était « parfaitement légale ».

L’ambassade du Japon en Chine a appelé jeudi à la vigilance les Japonais se trouvant dans le pays, au moment où des manifestations antijaponaises sont attendues à Pékin et Shanghai.

Selon l’entourage de M. Kan, les Premiers ministres des deux pays n’ont pas prévu de s’entretenir en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, la semaine prochaine à New York.

Source: [AFP->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentZone maritime contestée avec le Japon: Pékin juge l’exploitation chinoise « légale »
Article suivantManifestation antijaponaise à Pékin