D’après TEPCO (Tokyo Electric Power Company), un nouveau record de radiation a été mesuré le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Fukushima-1 avec 530 sieverts par heure. C’est la première mesure si profonde dans cette zone dangereuse, expliquant ainsi ce taux important.

, Fukushima : niveau de radiation important à proximité du combustible
Schéma expliquant les explosions lors de la catastrophe de Fukushima. (© Sodacan)

 

Grâce l’analyse de photos prises le 30 janvier dernier de l’intérieur du réacteur N°2, TEPCO a confirmé la présence d’un trou de presque deux mètres dans l’enceinte de confinement sous la cuve qui contient le cœur du réacteur. Selon TEPCO, ce niveau de radiation extrêmement élevé a été relevé près de cette zone.

À un tel niveau de radiation, une brève exposition de quelques minutes pourrait suffire à tuer une personne. Le dernier record de radiation avait été relevé à 73 sieverts par heure en 2012 dans le même réacteur. Cependant le point de mesure était beaucoup plus loin du combustible en fusion, ce qui explique cette grande différence. D’ailleurs, au même point, le niveau de radiation a baissé puisque la dernière mesure, effectuée en 2017, a relevé 50 sieverts par heure.

Mélanie Alves – sources : The Japan Times, The Mainichi, The Asahi Shimbun, fukuleaks.org

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’âge du mariage pourrait passer à 18 ans.
Article suivantExposition « Bruissements Alentour » d’Inoue Orie
Rédactrice, community manager et chargée de Communication pour Japon infos.

2 Commentaires

    • Bonjour,

      Suite à une petite erreur, nous avons mis notre article à jour. Ce taux ne correspond pas à une réelle augmentation mais à la première mesure dans une zone proche du combustible en fusion. Ce taux a même peut-être été plus élevé dans le passé sans avoir pu être mesuré.

      Cette nouvelle annonce n’a aucune influence sur les mesures effectuées à l’extérieur de la centrale et ne devrait donc avoir aucun impact sur les populations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.