Pour la première fois en 15 ans, Okinawa sera frappé par un typhon plus violent que d’ordinaire ce mardi. Ce dernier, qui a été nommé Neoguri (nom coréen qui signifie raton-laveur) a déclenché l’alerte maximale dans l’archipel.

Le typhon Usagi en 2013 - Photo : National Oceanic and Atmospheric Administration
Le typhon Usagi en 2013 – Photo : National Oceanic and Atmospheric Administration

Le typhon est d’abord passé par les Philippines avant de faire son chemin jusqu’à Okinawa. Le pays n’avait pas subi de dégâts notoires mais le Japon risque de ne pas être aussi chanceux. Selon l’Agence météorologique du Japon, les vents pourraient atteindre jusqu’à 180 km/h (270 km/h dans le pire des cas) et soulever des vagues de près de 14 mètres de haut. « Il y a un gros risque de vents forts et de pluies torrentielles. Évitez de sortir pour des raisons qui ne nécessitent pas d’urgence », a conseillé un représentant de l’Agence météorologique. Le gouvernement a aussi tenu une réunion d’urgence et incité les élus locaux à prendre les mesures qui s’imposent et à inviter les citoyens à en faire de même. Il a notamment conseillé de ne pas hésiter « à être excessivement prudent ».

Il y a environ 1,2 millions de personnes qui résident sur l’île et certaines d’entre elles ont été préparées à une évacuation d’urgence si le besoin s’en faisait sentir. La base militaire américaine Kadena Air Force, la plus importante de l’archipel, a elle-même commencé à évacuer certains de ses avions. Les conseils affluent pour parer à cette catastrophe : « Attachez les objets extérieurs, ils pourraient devenir des projectiles dangereux » ou encore « Privilégiez l’entraide entre voisins ».

Tout est mis en œuvre afin de minimiser l’impact du typhon à venir. Si les habitants sont habitués à ce genre de phénomène saisonnier, celui-ci, par son ampleur exceptionnelle, s’avèrera sans doute plus difficile à endurer.

Claire Bouyssou – Sources : The Japan Times, Asahi Shimbun

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentRyoji Ikeda s’expose à Nantes
Article suivantLa flore japonaise à l’honneur au jardin botanique de Strasbourg

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.