Un important fabricant japonais a rappelé plus de deux millions de paquets de saucisses et de pizzas. Motif: cesproduits pourraient contenir des produits chimiques, a indiqué un porte-parole de l’entreprise.

La société Itoham Foods, deuxième fabricant japonais de produits à base de viande, a indiqué samedi que 2,67 millions de paquets produits et vendus le mois dernier au Japon pouvaient contenir du cyanogène, un produit toxique, à des doses supérieures à celles autorisées par les normes de sécurité alimentaire.

« Notre gestion de crise n’a pas été suffisante. Nous voulons présenter nos excuses aux consommateurs », a déclaré Shinichi Yamada, directeur général de l’entreprise. Il a précisé qu’aucun problème de santé n’avait été rapporté chez des consommateurs.

Le produit toxique a été découvert dans des sources d’eau utilisées dans la production des produits dans l’usine de Itoham de Kashima, à l’est de Tokyo. Les Japonais sont très sensibles aux questions de sécurité alimentaire qui font régulièrement les gros titres dans les médias.

ATS

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’envolée du yen massacre les actions des firmes exportatrices
Article suivantUsages et politesse au Japon