Un panéliste composé de politiques, chercheurs du japon a présenté au cours d’une réunion parallèle aux travaux des GTS (Accra), le point de vue du Japon sur l’approche sectorielle : le concept, les avantages, les principes devant guider l’action, les secteurs concernés, la stratégie de mise en oeuvre et de son application dans le cadre de la CCNUCC. D’autres exposés ont suivi portant sur

– des travaux relatifs à une analyse du potentiel d’atténuation : les perspectives à long terme du Japon

– le lancement en 2008 d’un programme de financement (10 milliards de USD sur les 5 prochaines années) du mécanisme dénommé Cool Earth Partnership à travers des subventions, l’assistance technique et par un processus de coopération multilatérale (intermédiaire d’organisations internationales). L’Indonésie fut le premier pays bénéficiaire de ce programme. Le Tuvalu, le Sénégal, le Madagascar et la Guyane sont en consultation pour la mise en oeuvre du programme d’assistance et de nombreux autres pays auraient marqué leur volonté d’y participer.

par Adéyêmi Akpéné FREITAS

[www.mediaterre.org->www.mediaterre.org]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentEnvironnement: APPRÉHENSION DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT FACE A LA PROPOSITION JAPONAISE
Article suivantLe Japon réaffirme son aide à Kaboul malgré la mort d’un de ses ressortissants