Le géant de l’électronique japonais Sony a annoncé lundi qu’il allait investir quelque 100 milliards de yens (910 millions d’euros) pour élever ses capacités de production de capteurs d’images CMOS destinés aux appareils photo numériques et aux mobiles ayant cette fonction.

Cet investissement est prévu dans la période allant d’avril 2011 à mars 2012. Il concerne une usine de semi-conducteurs située à Nagasaki (sud-ouest du Japon) et dont Sony va reprendre le contrôle intégral après un transfert de la part de Toshiba.

Le montant révélé comprend le rachat du site et le renouvellement d’une partie des équipements.

Sony avait par ailleurs déjà annoncé début septembre un investissement de 40 milliards de yens (365 millions d’euros) pour étendre, dans son usine de Kumamoto (sud du Japon), les lignes de façonnage de ce type de capteurs CMOS.

Les deux augmentations doivent permettre au fleuron nippon du secteur de porter à 50.000 unités par mois en mars 2012 le nombre de tranches de semi-conducteurs comportant ces composants, contre 25.000 à présent.

Sony a précisé qu’il s’attendait à une croissance de la demande, notamment du fait de l’envolée du marché des catégories supérieures de téléphones portables (« smartphone ») et appareils photo numériques.

[Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés.->

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentKouriles: « c’est notre terre » (Medvedev)
Article suivantLe PDJ pourrait former un nouveau gouvernement de coalition