Un groupe d’électronique japonais associé à une une firme de télécommunications et à une société de sécurité privée vont tester durant deux mois un dispositif de surveillance à distance de personnes âgées vivant seules, grâce à de multiples capteurs dispersés dans leur domicile.

Mitsubishi Electric, NTT Communications et Anzen Center prévoient d’installer, à titre expérimental, chez des seniors volontaires, des capteurs, caméras et étiquettes d’identification électroniques sur les portes, fenêtres, réfrigérateurs, téléviseurs, clefs, et autres équipements domestiques.

Ces capteurs constituent un réseau de suivi, relié par une liaison internet sécurisée à un centre de surveillance.

Si à une heure donnée ou dans un laps de temps défini, aucune activité n’est détectée dans la maison sous surveillance, un signal sonore retentit sur place pour faire réagir la personne.

Si malgré cette alerte aucun mouvement n’est perçu par la batterie de capteurs et autres mouchards, le centre de contrôle prend l’affaire en main et téléphone au domicile de la personne pour s’enquérir de son état.

De la même façon, le système peut s’inquiéter si un capteur est sollicité de façon anormale (par exemple si la porte du réfrigérateur reste ouverte pendant une heure, le robinet de la salle de bain inerte depuis deux jours ou la télévision allumée pendant 24 heures).

Par ailleurs, l’accumulation sur une longue période de l’ensemble des données recueillies par les capteurs peut permettre un suivi sanitaire de l’activité de la personne âgée concernée, voire des membres d’une famille si le système est configuré différemment dans cette optique.

Pour diverses raisons culturelles, contextuelles et sociologiques, les Japonais ne perçoivent pas comme une intrusion inadmissible dans la vie privée le fait d’utiliser des technologies pour permettre à l’entourage ou à des services spécialisés de suivre à distance les mouvements de personnes fragiles (enfants, invalides, vieillards), et ce afin de leur porter assistance en cas de nécessité.

Ces tests seront effectués dans le cadre d’un programme de recherches et développement diligenté par le puissant ministère japonais des Affaires intérieures et des Télécommunications.

[RTBF.BE EPA->http://www.rtbf.be/info/japon-des-capteurs-pour-surveiller-les-vieillards-vivant-seuls-61164]

PARTAGER