Nissan Motor annonce le rappel de 435.400 véhicules dans le monde afin de corriger des défauts de câble électrique et de feux de freinage.

L’opération concerne ses modèles Serena et Tiida, ainsi que des Suzuki Landy, dont il assure l’assemblage pour le compte de son concurrent.

Nissan explique que les défauts de câblage peuvent provoquer un arrêt intempestif du moteur et empêcher son redémarrage tandis qu’un défaut de lubrification peut conduire à une détérioration des feux de freinage sur la Tiida.

Le constructeur, dont Renault possède 44%, précise n’avoir reçu aucune information faisant état d’accidents causés par ces défauts.

Les véhicules concernés ont été pour la plupart vendus au Japon mais certains l’ont été dans d’autres pays, comme Hong Kong, Dubai ou l’Australie, a précisé une porte-parole.

Sachi Izumi, version française Marc Angrand

[Reuters et Liberation->http://www.liberation.fr/depeches/0101303081-nissan-rappelle-435-400-vehicules-principalement-au-japon]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentAu Japon, des capteurs pour surveiller les vieillards seuls
Article suivantVietnam: le Japon suspend une partie de son aide, pour cause de corruption