Le Japon, premier pays donateur du Vietnam avec plus d’un milliard de dollars d’aide au développement accordés l’an dernier, a indiqué jeudi avoir suspendu des prêts à taux préférentiels au pays communiste en raison d’un scandale de corruption.

« Nous ne pouvons pas promettre de nouveaux prêts en yen » tant que les deux pays n’auront pas défini des « mesures efficaces et significatives contre la corruption », a déclaré l’ambassadeur japonais à Hanoï, Mitsuo Sakaba, lors d’une conférence de donateurs.

Selon le quotidien japonais Yomiuri Shimbun, d’anciens responsables d’une entreprise japonaise, Pacific Consultants international (PCI), ont reconnu devant la justice avoir versé 820.000 dollars (647.000 euros) de pots-de-vin à un officiel vietnamien dans le cadre d’un projet de route financé par Tokyo.

Les procureurs accuseraient même les entrepreneurs d’avoir promis au responsable, Huynh Ngoc Sy, un total de 2,6 millions de dollars (2,05 millions d’euros) pour obtenir des contrats de consultants.

Le Premier ministre vietnamien, Nguyen Tan Dung, a de son côté réaffirmé jeudi que les autorités de son pays allaient enquêter sur l’affaire.

Il a aussi rappelé que Huynh Ngoc Sy, responsable du projet à Ho Chi Minh-Ville (ex-Saïgon, sud), avait été relevé de ses fonctions.

Le Vietnam avait déjà été secoué fin 2005, début 2006, par un scandale majeur de corruption impliquant l’aide internationale, notamment japonaise.

L’affaire avait conduit à la démission du ministre des Transports de l’époque et à l’arrestation de son bras droit, blanchi depuis.

Deux journalistes qui avaient été en pointe dans la dénonciation de ce scandale sont en revanche passés devant la justice en octobre, accusés « d’abus des libertés démocratiques ». L’un d’eux a été condamné à deux ans et demi de prison.

L’organisation de lutte contre la corruption Transparency International attribue une note sévère au Vietnam: moins de 3 sur 10, synonyme de corruption « endémique » dans le pays.

[AFP et Le Monde.fr->http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,[email protected],0.html]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentNissan rappelle 435.400 véhicules, principalement au Japon
Article suivantFusion dans le pétrole au Japon