Confirmation d’un projet de transfert de la base américaine de Futenma

Base américaine de Futenma CC-Sonata

Le nouveau ministre japonais des Affaires étrangères Koichiro Gemba et la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton ont convenu de procéder à la relocalisation d’une base aérienne américaine à l’intérieur de la préfecture d’Okinawa, sur la base d’un accord bilatéral.

La décision a été prise lors de leur rencontre à New York hier lundi.

Le Japon et les Etats-Unis envisagent de transférer les fonctions de la base aérienne des Marines américains de Futenma vers une zone moins peuplée d’Okinawa, mais le transfert est en suspens en raison de l’opposition locale.

Mme Clinton a souligné l’importance de la mise en oeuvre rapide de l’accord. M. Gemba a répondu que le gouvernement japonais exécuterait le plan sans retards.

Il a pourtant expliqué que les responsables locaux et les habitants d’Okinawa restaient opposés à cette décision. M. Gemba a demandé à Mme Clinton de faire des efforts supplémentaires pour alléger le fardeau qui pèse sur la préfecture, contrainte à accueillir de nombreuses bases militaires américaines.

Concernant le programme nucléaire de la Corée du Nord, les deux parties ont convenu de suivre le développement des discussions entre le Nord et les Etats-Unis et entre les deux Corées. M. Gemba a sollicité le soutien américain pour résoudre le dossier des enlèvements de ressortissants japonais par la Corée du Nord.

Il a également déclaré que Tokyo espérait pouvoir décider rapidement si le Japon se joindrait aux négociations sous la conduite des Etats-Unis sur un partenariat transpacifique pour le libre-échange régional.

Décrivant la situation à Fukushima, M. Gemba a fait remarquer que l’accident était progressivement maîtrisé. Il a dévoilé un plan pour la tenue d’une conférence internationale sur la sûreté nucléaire l’année prochaine, dans l’une des zones du nord-est du Japon, dévastées par la catastrophe.