Des missiles en plein Tokyo

Le Japon étudie la possibilité de déployer un bouclier antimissiles au centre de Tokyo, a-t-on appris mardi de source officielle, sur fond de craintes d’attaques venant de Corée du Nord.

Le ministère de la Défense a inspecté deux endroits de la capitale où pourraient être installés des missiles sol-air Patriot (PAC-3) capables d’intercepter des missiles, a déclaré un porte-parole.

Deux unités de PAC-3 ont déjà été déployés en mars 2007 dans la banlieue de Tokyo, un an avant le calendrier prévu. Les premiers missiles Patriot ont été installés par l’armée américaine en 2006 à Okinawa (sud). « Nous avons examiné les bâtiments qui constitueraient des obstacles pour les PAC-3 et avons procédé à des tests techniques de communications », a ajouté le porte-parole.

Les deux sites retenus pour l’instant sont le parc de Shinjuku et le cantonnement militaire d’Ichigaya, près du ministère de la Défense, a-t-il précisé, en indiquant que d’autres endroits de la capitale allaient être inspectés. Aucune date n’a été fixée pour le déploiement des PAC-3 au centre de Tokyo. Le gouvernement japonais s’est donné pour objectif d’installer des missiles antimissiles dans 11 régions de l’archipel d’ici mars 2001.

Le porte-parole du ministère a par ailleurs annoncé que le Japon avait l’intention de procéder à un tir expérimental de missile dans l’Etat américain du Nouveau-Mexique à la fin de l’année. Le Japon et les Etats-Unis développent conjointement depuis 1999 un système antimissile auquel Tokyo a décidé de consacrer 1,3 milliard de dollars pour l’année 2007-2008.

Ce programme, décidé après qu’un missile nord-coréen a survolé le Japon avant de terminer sa course dans l’océan Pacifique en 1998, a été accéléré après l’essai par la Corée du Nord, le 5 juillet 2006, de sept nouveaux missiles balistiques qui se sont abîmés en mer du Japon. Outre les Patriot PAC-3, le bouclier antimissile comprendra également des SM-3 (« Standard Missile 3 »), des missiles à haute vitesse tirés à partir de navires et capables d’intercepter des missiles de courte et moyenne portées.

7sur7.be