Fukushima : encore des fuites dans l’océan?

Tepco a signalé qu’une partie de l’eau utilisée pour nettoyer un fossé de drainage a pu s’écouler dans l’océan près de la centrale de Fukushima.

La centrale de Fukushima vue du large (© Asacyan)

La centrale de Fukushima vue du large (© Asacyan)

Le fossé de drainage, utilisé pour évacuer les eaux de pluie, a dû être contaminé par les travaux dus aux récentes fuites. En effet, ce fossé est proche de la zone de stockage des eaux contaminées. C’est dans cette même zone qu’une fuite a été détectée sur une cuve il y a quelques semaines. La fuite avait libéré près de 300 tonnes d’eau hautement contaminée.

C’est très probablement les eaux de cette fuite qui ont contaminé le fossé de drainage. Selon les responsables de Tepco, une partie de cette eau a pu atteindre l’océan Pacifique.

Des mesures effectuées à 150 mètres du bord de l’eau, dans le fossé, ont permis de mettre en évidence la présence de matériaux radioactifs, dont du strontium. Les relevés indiquent près de 220 becquerels de sources de rayonnements Beta par litre d’eau.

Et, malgré les tentatives de nettoyage, des mesures à 2400 becquerels de strontium ont été enregistrées en amont du fossé.

Tous ces problèmes d’eau contaminée inquiètent d’autant plus les Japonais qu’un typhon menace la centrale et que ses fortes pluies pourraient avoir de graves conséquences

Caroline – source : The Asahi Shinbun, NHK, Le Monde