Contrairement aux chiffres qu’avait annoncés Toyota en janvier, le groupe automobile japonais ne devient pas le premier constructeur automobile en 2007. Toyota Motor a en effet indiqué jeudi avoir vendu 9,366 millions de véhicules dans le monde en 2007, soit légèrement moins que son rival américain General Motors, qui reste donc le leader mondial en termes de ventes. Une nouvelle estimation légèrement inférieure à celle annoncée début janvier, le groupe japonais estimant alors à 9,37 millions le nombre de véhicules vendus en 2007.

En termes de production, Toyota dépasse en revanche General Motors avec 9,51 millions de véhicules fabriqués en 2007, contre 9,284 millions pour le géant de Detroit, selon des estimations publiées fin décembre. « Nous n’avons aucun commentaire à faire à propos des ventes de GM. Nous voulons être le numéro un mondial en termes de qualité et en termes de service à nos clients », a affirmé un porte-parole de Toyota, Paul Nolasco.

Le groupe nippon, qui a fêté en 2007 ses 70 ans, avait annoncé en août dernier qu’il prévoyait d’atteindre en 2009 les dix millions de véhicules vendus dans le monde, un seuil encore jamais franchi par aucun constructeur. Le record en la matière, à savoir 9,55 millions, avait été atteint par General Motors en 1978.

Source TF1

PARTAGER