L’éditeur manga Tonkam en parlait maintenant depuis un bon moment, la sortie du premier tome du manga papier Golden Boy est donc imminente. Sans cesse repoussé pour des raisons administratives, ce titre de Tatsuya EGAWA arrive donc enfin chez votre libraire préféré le 27 août 2008. Les petits veinards présents à Japan Expo l’auront remarqué : Golden Boy s’offre une petite facétie, celle de posséder une jaquette réversible ! Au recto une création tandis qu’au verso : un facsimilé de la jaquette japonaise originale !!!

Le synopsis : Kintarô Oe (traduisez « Bonhomme d’or », d’où le titre international du manga ^^) est un jeune homme de 25 ans. Pour survivre il balaie, cuisine, colle des affiches politiques, tous les métiers sont bons pour lui. Il étudie par ailleurs à la prestigieuse Todai (Université de Tokyo), en droit,. Un jour, las de ne plus rien apprendre de nouveau, il quitte l’univers de la fac pour parcourir le Japon sur son fidèle vélo Demie Lune en quête de nouveautés et découvrant ainsi l’école de la vie. Tour à tour esclave, bassiste dans un groupe de métal ou employé d’édition, son chemin croise toujours celui de jeunes filles auprès desquelles il approfondir ses connaissances sur le genre humain et sur la gent féminine en particulier… Au cours de son voyage initiatique, il rencontrera force de personnalités surprenantes, et prouvera à son entourage que sous ses allures de garçon pervers, se cache en réalité un être doué d’une grande sensibilité doublé d’un coeur en or.

L’auteur : Né le 8 mars 1963 à Nagoya dans la préfecture d’Aichi, Tatsuya EGAWA entame des études de mathématiques dans l’université de sa région natale, études brillamment couronnées d’un diplôme qui lui offre le poste de professeur de mathématiques. Pourtant, il se lance rapidement dans le manga comme assistant de Hiroshi MOTOYAMA (Salaryman Kintaro) et fait ses débuts avec Be Free en 1984 dans le magazine Morning. Très vite, ses oeuvres rencontrent un fort succès. Touche-à-tout aux nombreux talents, il est présent dans le cinéma, la photo et la TV. (Source : Tonkam)

PARTAGER