Pour la deuxième fois, le réalisateur Hayao Miyazaki, co-fondateur du studio d’animation Ghibli, a reçu l’ovation du public hollywoodien aux Oscars. Il reçoit ainsi un Oscar d’honneur pour sa carrière, son influence et ses contributions au monde de l’animation.

Hayao Miyazaki au Comic Con de San Diego, 2009 (© Natasha Baucas)
Hayao Miyazaki au Comic Con de San Diego, 2009 (© Natasha Baucas)

Ainsi, Hayao Miyazaki est le deuxième japonais à recevoir un Oscar d’honneur, après le producteur et réalisateur Akira Kurosawa en 1990. Il lui a été remis lors d’une cérémonie à Hollywood par l’Académie des arts et des sciences du cinéma ce samedi 8 novembre. Le co-fondateur du studio Ghibli n’en est pas à son premier prix reçu aux Oscars : en 2003, il avait été récompensé pour son long-métrage, Le Voyage de Chihiro, dans la catégorie « Meilleur film d’animation ».

Le prix lui a été remis par John Lasseter, directeur de la création des studios d’animation Pixar et Walt Disney. Si celui-ci considère Walt Disney comme la principale influence dans le monde de l’animation, il accorde la seconde place au réalisateur japonais : « Hayao Miyazaki a fortement influencé le monde de l’animation, inspirant des générations d’artistes à travailler dans notre milieu et a mis en lumière son potentiel illimité », a-t-il déclaré. « En terme d’importance, d’influence et de qualité de son travail, il n’y en aura aucun autre pour rivaliser ainsi ».

Hayao Miyazaki a quant à lui expliqué que les années de paix que traversent le Japon depuis la 2e Guerre Mondiale lui a permis de pouvoir travailler autant. Il a aussi rajouté avoir été « très chanceux de vivre les derniers moments où on pouvait faire des films avec du papier, un crayon et une pellicule ».

Concernant ses projets à venir, il avait déjà annoncé vouloir continuer à travailler sur des court-métrages pour le musée Ghibli. De plus, d’autres plans sont à venir, sans réel rapport avec l’animation : un projet de construction d’un parc pour les enfants de Fukushima, ainsi qu’un manga sur les samourais du 16e siècle qu’il dessine en tant que passe-temps.

Claire Bouyssou – sources : The Japan Times

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

16 Commentaires

  1. L’immense acteur japonais Takakura Ken vient de décéder à l’âge de 83 ans.
    Il était avec Toshiro Mifume un des rare acteurs japonais à avoir eu une carrière internationale pour avoir tourné dans Yakuza de Sydney Pollack et Black Rain de Ridley Scott et bien sur avec les plus grand réalisateurs japonais. Dans un de ses dernier film Poppoya, il incarnait le rôle magnifique d’un chef de gare perdu dans la campagne enneigée d’Hokkaido.

  2. popoya , c ‘est pas celui – là ? Ba ba bali ba ba là popo . Popoya . Sans rancune Telly. je passais par ici . .
    Le très jeune enfant , m ‘apprenait une psychologue joue avec les sons de toutes les langues avant d’en parler une précise . Il vocalise en somme , il essaie les sonorités , prêt à parler toutes les langues . papa popo caca pipi popo ya . Je me sauve !

  3. Black Rain, thriller fascinant. Les années 80 sombres et violentes dans un décor glauque et industriel sous les néons d’Osaka. Que des acteurs de légende, surtout japonais!!
    Avec, bien sûr, Ken Takakura, le yakuza éternel des films japonais des années 60, qui joue à merveille le flic fonctionnaire nippon!
    Et que dire de Yusaku Matsuda, le détective privé légendaire des séries japonaises des années 70, qui ne verra jamais la fin du tournage, terrassé par son cancer, mais qui jouera magistralement, à l’inverse totale de son image, le rôle du gangster fou ultra-violent !!

    Black Rain, Cultissime.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.