Ichiro Ozawa, président du principal parti d’opposition au Japon, le Parti démocrate du Japon (PDJ), et candidat favori au poste de Premier ministre, devrait annoncer mardi dans la soirée sa décision de démissioner ou non suite à un scandale concernant la collecte de fonds .

M. Ozawa prendra la décision après avoir examiné les détails de l’inculpation de son secrétaire Takanori Okubo, arrêté le 3 mars pour avoir reçu des dons illégaux de la part de la société Nishimatsu Construction Co.

M. Okubo a été inculpé mardi après-midi par le bureau des procureurs du district de Tokyo.

De récents sondages indiquent que le président du PDJ a une chance sérieuse de mettre un terme à un demi-siècle de domination presque sans discontinuité du Parti libéral-démocrate (PLD). L’actuel Premier ministre Taro Aso doit organiser des élections générales avant le mois de septembre, conformément à la Constitution du Japon.

[Xinhua->http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-03/24/content_844248.htm]

PARTAGER