L’actrice japonaise Ryoko Nakano a exprimé la volonté de tourner un film pour montrer la grande évolution de la société chinoise au cours des 30 dernières années, dans une interview accordée récemment à Xinhua.

« Je produirai un film montrant les grands changements en Chine au cours des 30 dernières années », a affirmé Mme Nakano, qui se réjouit de sa réputation en Chine pour son rôle de Mayumi dans le film « Kimi yo fundo no kawa o watare » (1976).

Ryoko Nakano est devenue une icône de la jeunesse chinoise quand le film « Kimi yo fundo no kawa o watare » a été adapté en chinois (le titre d’adaption est « Chasse ») et projeté en 1979, un an après l’adoption de la politique de réformes et d’ouverture.

Ces 30 dernières années, ce film a été un lien la Chine et Mme Nakano, elle-même étant témoin de l’évolution de la société chinoise.

« L’économie de la Chine s’est améliorée à pas de géant et son influence internationale s’accroît chaque jour depuis qu’elle a adopté la politique de réforme et d’ouverture il y a 30 ans », a indiqué Mme Nakano, âgée de 58 ans.

« La Chine a attiré davantage d’attention du monde entier », a rappelé Mme Nakano, qui a sillonné la terre chinoise au cours de sa quarantaine de visites consacrées à la promoition des relations de paix et de l’amitié entre le Japon et la Chine.

Les grandes villes chinoise, telles que Beijing et Shanghai, sont devenues des villes cosmopolites, a-t-elle dit. Et le mode de vie est de plus en plus international avec leurs vêtements plus en vogue.

« De nos jours, les jeunes gens sont à peine conscients de l’importance des échanges amicaux car ils ont une idée d’un environnement défavorable pour les échanges il y a 30 ans », a déclaré Mme Nakano en réponse aux questions concernant les échanges entre le Japon et la Chine.

« Je voudrais produire un film montrant les échanges d’amitié entre le Japon et la Chine et les échanges étroits en Chine au cours des 30 dernières années », a révélé Mme Nakano, qui a beaucoup réduit ses activités cinématographiques pour se consacrer dans la promotion de la paix mondiale.

En tant qu’ambassadrice de la paix, Mme Nakano a rencontré plusieurs responsables chinois et s’est familiarisée avec les détails des échanges amicaux entre la Chine et le Japon, qui étaient belligérants dans les années 1930 et pendant la Seconde guerre mondiale (1939-1945).

« Et les jeunes gens s’exprimeront dans les principaux rôles du film afin de les aider à apprendre à mieux connaître l’importance des échanges bilatéraux et la course au développement de ces 30 années de la Chine », a-t-elle noté.

L’année 2008 marque le 30e anniversaire de la mise en oeuvre de la réforme et d’ouverture de la Chine et de la signature du Traité de paix et d’amitié entre le Japon et la Chine.

En 2008, les échanges de visites entre les deux pays doivent engager 4.000 personnes dans le cadre du programme « Année de l’échange de la jeunesse entre le Japon et la Chine ».

« Les responsables et les jeunes des deux pays devraient comprendre l’un et l’autre et poursuivre la bonne de tradition d’amitié de génération en génération », a souligné Mme Nakano.

« Je ferai de mon mieux pour contribuer à cette fin », a-t-elle dit.

[Xinhua->www.french.xinhuanet.com]

[Vous pouvez en discuter sur le forum Japoninfos->http://www.japoninfos.com/forum/]

PARTAGER