Foot : Cameroun-Japon se prépare déjà

Les Lions Indomptables du Cameroun reprennent du service le 22 août prochain à Oita face à l’équipe nationale du Japon. Cette rencontre amicale va intervenir plus de deux mois après le dernier match officiel de l’équipe nationale du Cameroun disputé à Garoua le 17 juin dernier face au Rwanda dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2008. Depuis lors, on n’a plus entendu parler des Lions Indomptables si ce n’est pour évoquer la désignation d’un nouveau sélectionneur.

En attendant que l’identité de celui-ci soit dévoilée, c’est Jules Frédéric Nyongha qui gère les affaires courantes depuis la démission du Néerlandais Arie Haan il y a six mois. Le technicien camerounais après avoir dirigé les Lions lors de leurs quatre derniers matches, face au Togo (février 2007), Libéria (24 mars et 3 juin 2007) et Rwanda (17 juin 2007) devrait encore officier comme patron du banc de touche camerounais le 22 août prochain.

Dans cette perspective, Jules Frédéric Nyongha devrait rendre public ce lundi, le groupe des 18 joueurs qui vont prendre part au match face au Japon. Cette liste a même déjà été communiquée aux organisateurs de la rencontre et chacun des joueurs concernés devrait recevoir à partir de ce jour sa convocation. Le groupe convoqué par Jules Frédéric Nyongha est un classique du genre, avec pour l’essentiel, les joueurs qui ont pris part à la rencontre du 17 juin 2007 face au Rwanda à Garoua.

Toutefois, on enregistre le retour dans l’équipe de Samuel Eto’o Fils, absent face au Rwanda – il avait été laissé à la disposition de son club-. Timothée Atouba, le défenseur de Hambourg en Allemagne retrouve également les Lions après en avoir été écarté lors des deux derniers matches. C’est également le cas de Daniel Ngom Kome (Valladolid, Espagne) qui signe son retour dans les Lions après deux rencontres sur le flanc.

A l’observation, pour le rendez-vous nippon du 22 août, Jules Frédéric Nyongha a opté pour la continuité. Il a maintenu sa confiance à des éléments qu’il connaît déjà. Mais on peut s’interroger sur cette option dans la mesure où certains sont inactifs depuis de longs mois. Du reste, en cette période de transition pour la plupart des internationaux camerounais ou les joueurs susceptibles de le devenir, l’occasion aurait été trop belle d’explorer de nouvelles pistes.

En tout cas, la piste Marvin Matip (Francfort, Allemagne) semble s’être refroidie. Tout comme le dossier Benoît Assou-Ekotto (Tottenham). Et que dire d’Alexandre Song Billong (Arsenal) qui espère retrouver ses promotionnaires, Landry Nguemo et Stéphane Mbia chez les Lions. Au demeurant, de nombreux jeunes joueurs camerounais ou d’origine camerounaise se déploient un peu partout en Europe en cette intersaison ou au début de saison en Europe. Le staff technique aurait pu commencer à en convoquer quelques-uns dans l’optique du nécessaire renouvellement des cadres qui s’impose aux Lions Indomptables. Voilà du moins, un des chantiers qui attendent le futur sélectionneur du Cameroun.

Simon Pierre Etoundi

cameroon-tribune.net