La Banque du Japon (BoJ) a décidé vendredi d’une baisse de vingt points de base de son taux directeur, le portant à 0,30%, après que son gouverneur eut voté en ce sens alors que le vote des membres du conseil de la politique de la banque avait donné lieu à une égalité rare de quatre voix contre quatre.

C’est la première fois depuis sept ans que la banque centrale du Japon décide de baisser son taux directeur, une mesure destinée à soutenir l’économie japonaise en cette période de crise financière internationale.

« Les ajustements de l’économie mondiale résultant de la crise financière aux Etats-Unis et en Europe se poursuivent avec sévérité », a indiqué la BoJ dans un communiqué.

« Dans ces circonstances, le ralentissement dans les activités économiques du Japon va probablement persister pendant un certain temps », affirme le communiqué.

La banque centrale du Japon a pris cette décision après que le Premier ministre Taro Aso eut annoncé jeudi un plan de relance économique de 272 milliards de dollars

Avec la faillite de la banque d’affaires américaine Lehman Brothers, la crise financière a touché le Japon.

La bourse de Tokyo a poursuivi lundi sa chute. L’appréciation du yen face aux principales devises dont le dollar a encore aggravé les perspectives sombres de l’économie japonaise, axée sur l’exportation, rendant les produits japonais plus chers à l’étranger et réduisant les bénéfices issus de leur vente.

[Xinhua->www.french.xinhuanet.com]

PARTAGER