La population japonaise a diminué plus vite que jamais en 2008, avec un déficit de 51.000 personnes, et un nombre de décès record, à 1,14 millions.

Les naissances n’étaient que de 1,09 millions, selon les dernières estimations publiées par le ministère de la Santé.

Entre natalité minimaliste et espérance de vie importante, le Japon voit les perspectives économiques encore alourdies par sa démographie: la population nipponne est celle qui vieillit le plus vite des pays riches.

Depuis 2005, le nombre de décès dépasse chaque année celui des naissances au Japon, où une cinquième des 126 millions d’habitants a désormais plus de 65 ans.

Le gouvernement a tenté ces dernières années d’inciter les Japonaises à faire plus d’enfants, mais sans guère de succès: le nombre de naissances en 2008 n’a augmenté que de 0,02%. Et les démographes tablaient sur un taux de fertilié de 1,36 enfant par femme pour 2008, contre 2,10 aux Etats-Unis et 1,98 en France.

[AP et Nouvelobs->http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/asiepacifique/20090101.FAP6061/le_vieillissement_de_la_population_nipponne_sest_encore.html]

PARTAGER