Protestations contre un porte-avions au Japon

Plus de 10.000 personnes ont manifesté samedi aux abords d’une base navale américaine des environs de Tokyo, en exigeant du gouvernement japonais qu’il s’oppose à la venue, pour la première fois au Japon, d’un bâtiment de guerre à propulsion nucléaire. Le bâtiment en question est le porte-avions USS George Washington, qui est attendu à Yokosuka, à 45 km au sud-ouest de Tokyo. L’opposition à sa venue au Japon a grandi depuis un incendie qui s’est déclaré à bord en mai, éveillant des craintes pour la sécurité du fait de sa propulsion nucléaire. Un marin avait subi des brûlures sans grande gravité.

Lejdd.fr