Une explosion avait eu lieu jeudi 15 août lors d’un tir de feux d’artifice à Fukuchiyama, près de Kyotô, faisant 60 blessés.

Peu de temps après l'explosion (© emergenza24)
Peu de temps après l’explosion (© emergenza24)

Nous en parlions dans notre revue de presse du 16 août 2013, tout porte à croire qu’une mauvaise manipulation d’essence dans l’utilisation d’un générateur soit la cause de l’accident. La première déflagration aurait également provoqué d’autres explosions comme l’affirment des témoins. En effet, les flammes auraient touché d’autres stands et déclenché l’explosion de bouteilles de propane, notamment utilisées pour la cuisine.

L’accident a eu lieu à 19h30, juste avant le début des tirs sur la rive en face de ces derniers. La zone étant l’un des principaux endroits pour admirer le feu d’artifice, cela explique le nombre important de blessés, 60 personnes, dont 19 grièvement.

Malheureusement, 3 personnes ont succombé à leurs blessures depuis jeudi.

Samedi 17, Hiromi Takeuchi, une femme de 44 ans, est décédée à l’hôpital. Elle accompagnait le jeune Sora Yamana, 10 ans, dont elle connaissait bien les grand-parents, et qui est décédé ce lundi à 6h15.

Naoki Kuroda, 35 ans, a été annoncé mort plus tard ce même lundi.

Les enquêteurs comptent interroger le propriétaire du stand, quand il sera remis de ses blessures, pour une suspicion de négligence professionnelle ayant entrainé des blessés et des morts.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources : The Japan Times, The Japan News