La première édition de la Rainbow Week de Tôkyô s’est déroulée du 28 avril au 6 mai, durant la fameuse Golden Week. La Golden Week est une période de 4 jours fériés concentrés en une semaine. C’est également à ce moment que la majeure partie des japonais décident de partir en vacances.

GayJapanCette manifestation a pour but de  mettre en avant les minorités sexuelles LGBT et elle s’articule autour de trois grands thèmes:

  • Connaître : le but étant de faire connaitre ces minorités vivant souvent dans l’ombre et la honte
  • Connecter : les attractions sont bien sûr ouvertes à tous, afin de promouvoir le respect de la différence
  • S’amuser : il y a de nombreux stands, attractions, etc.

Pour cette première édition, les activités ludiques ont attiré plus de 12 000 personnes vers le parc Yoyogi où débutait la grande parade le 28 avril. Malgré ce chiffre imposant le thème de l’homosexualité est peu abordé au Japon et les associations LGBT sont très peu politisées. En effet le problème qui se pose est différent de celui que pose l’homophobie en France ou en Occident. La pression est très forte pour de nombreuses personnes qui n’osent pas avouer à leur famille ou leur entourage leur homosexualité, mais il n’a pas réellement d’homophobie ou d’actes homophobes violents. En revanche c’est un sujet toujours tabou que l’on n’ose pas aborder et c’est ce que les associations essayent de changer en soutenant le projet de la Rainbow Week.

Pour plus d’informations :

Sofia Abadou