L’ancien catcheur Antonio Inoki, de son vrai nom Kanji Inoki, a rencontré le n°2 nord-coréen ce week-end du 27 et 28 juillet.

Antonio Inoki en 2012 (© Ogiyoshisan)
Antonio Inoki en 2012 (© Ogiyoshisan)

Inoki, fraichement élu à la Chambre des Conseillers lors des élections du 21 juillet, a donc rendu une visite de courtoisie a Kim Yong Nam, président du Présidium de l’Assemblée populaire suprême de Corée du Nord.

L’information a longtemps été incertaine avant d’être finalement confirmée par l’agence nord-coréenne, l’Agence centrale de presse nord-coréenne.

Inoki s’est déjà rendu près de 20 fois en Corée du Nord et cette dernière visite s’est déroulée à l’occasion des festivités pour la célébration des 60 ans de la signature de l’armistice entre les deux Corées en 1953.

Lors de sa campagne pour les élections, il avait annoncé vouloir jouer un rôle important dans la résolution de la question des enlèvements de ressortissants japonais par la Corée du Nord de par ses liens avec le pays.

Alors que Pyongyang et Tôkyô n’ont plus de relations diplomatiques.

Pierre-Etienne De Lazzer – source : The Japan Times