Selon l’Agence du tourisme du Japon, le nombre estimé de visiteurs étrangers au Japon au cours de la première moitié de 2016 s’élevait à 11,71 millions, soit une hausse de 28,2% par rapport à l’an dernier. Le chiffre est donc sur la bonne voie pour dépasser le record annuel de 19,74 millions enregistré l’an dernier.

Les chiffres de cette année pour le tourisme étranger au Japon sont bien partis pour battre le record de l’année dernière, grâce à une augmentation de 28% au cours du premier semestre de 2016. Ladite augmentation est due au fait que le Japon voit un fort accroissement des arrivées de touristes étrangers sur son territoire.

Cela vient en réponse à certaines mesures gouvernementales comme l’assouplissement des réglementations concernant les visas ainsi le développement des magasins détaxés. Le JNTO (Office du Tourisme du Japon) a déclaré que c’était un chiffre record pour la période Janvier-Juin, dépassant les 9,14 millions de l’an dernier à la même période.

Des touristes au Nonomiya Jinja à Kyôto © Fg2
Des touristes au Nonomiya Jinja, Kyôto.
(© Fg2)

Des données distinctes publiées le même jour par l’Agence du tourisme du Japon ont montré que les dépenses des visiteurs étrangers au Japon ont totalisé 953,3 milliards de yen (plus de 8 milliards d’euros) dans la période d’avril à juin. Cela représente une hausse de 7,2% par rapport à l’an dernier.

Les dépenses par visiteur ont par contre chuté de 9,9% depuis l’an dernier, en partie à cause de l’appréciation du yen, mais aussi du recul des achats d’articles ménagers et de luxe par les touristes chinois. Les dépenses de ceux-ci étaient en baisse de 22,9% sur la période avril-juin par rapport à l’année précédente.

Cela reflète la force du yen et l’augmentation des tarifs de la Chine sur les produits achetés à l’étranger. La Chine a tout de même représenté le plus grand nombre de visiteurs (3,08 millions), suivie par la Corée du Sud (2,38) et Taïwan (2,16).

Le gouvernement japonais a récemment relevé son objectif de visiteurs étrangers de 20 à 40 millions en 2020, lorsque Tôkyô accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques.