Le Japon a commémoré le 63e anniversaire du bombardement atomique de Nagasaki, trois jours après celui d’Hiroshima, lors d’une cérémonie solennelle, samedi, pendant laquelle un appel a été lancé en faveur de la destruction de tous les arsenaux nucléaires. Dans le parc de la Paix, des milliers d’enfants, de survivants du bombardement et d’officiels ont observé une minute de silence à 11h02, heure à laquelle la bombe « Fat Man » a été lancée sur la ville, pour rendre hommage aux dizaines de milliers de victimes du bombardement. « Les Etats-Unis et la Russie devraient jouer un rôle moteur pour tenter d’abolir les armes nucléaires », a déclaré le maire de Nagasaki, Tomihisa Taue, lors de la manifestation qui s’est tenue en présence du Premier ministre Yasuo Fukuda. Le bombardement a fait 27 000 morts parmi les 200 000 habitants de la ville le jour même. A la fin de l’année 1945, 70 000 personnes avaient succombé aux radiations.

www.lejdd.fr

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentManifestation pro-Tibet au Japon
Article suivantUn papa japonais ne peut pas adopter… son enfant