Le Japon s’est satisfait lundi de l’accord donné à Vienne par le Groupe des fournisseurs nucléaires (NSG) à une coopération Inde/Etats-Unis dans le domaine de l’énergie nucléaire, tout en restant préoccupé par les risques de prolifération des armes atomiques.

Au sein du NSG à Vienne, le gouvernement japonais « s’est joint au consensus (a approuvé l’accord, ndlr), en prenant en compte l’ensemble des données », a déclaré le porte-parole du gouvernement japonais, Nobutaka Machimura.

La coopération nucléaire Inde/Etats-Unis pourrait permettre « de limiter l’émission d’énormes quantités de gaz à effet de serre, entraînées par la croissance rapide d’un pays émergent d’un milliard d’habitants », en l’occurrence l’Inde, a expliqué le porte-parole.

Les centrales atomiques rejettent peu de CO2 comparées aux installations thermiques au charbon.

Selon M. Machimura, l’accord permettra un meilleur contrôle international des sites nucléaires indiens et renforcera le moratoire indien sur ses essais nucléaires.

Seul pays à avoir subi un bombardement atomique, en 1945 à Hiroshima et Nagasaki, le Japon a émis une réserve: « Nous restons préoccupés par le fait que cet accord nucléaire avec l’Inde, non-signataire du traité de non-prolifération (TNP), puisse affecter le système international de réduction et non-circulation des armes nucléaires », a souligné le porte-parole.

Après plusieurs semaines de négociations, les Etats-Unis ont obtenu le feu vert du NSG, qui contrôle l’exportation et la vente de technologies nucléaires dans le monde, pour son accord de coopération civile avec l’Inde, samedi à Vienne.

Les 45 membres du NSG ont accepté de lever un embargo sur le commerce nucléaire avec l’Inde, datant du premier essai nucléaire indien en 1974.

Ce feu vert de la communauté internationale ouvre les portes d’un marché de dizaines de milliards de dollars aux fabricants de réacteurs nucléaires américains, mais aussi aux Russes et au français Areva.

Tokyo demande depuis des années à l’Inde de signer le Traité de non-prolifération (TNP), un texte dans lequel ses signataires s’engagent à ne pas se doter de l’arme nucléaire (en dehors des cinq puissances nucléaires reconnues: Etats-Unis, Russie, Chine, Royaume-Uni, France).

AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe chef du sumo japonais démissionne
Article suivantVietnam-Japon, un partenariat idyllique