Un avion de la compagnie aérienne chinoise Air China a été contraint de revenir se poser sur un aéroport japonais à la suite d’une alerte à la bombe, a-t-on appris vendredi auprès de l’aéroport de Nagoya (ouest).

L’appareil assurait un vol entre Nagoya et la ville de Chongqing (sud-ouest de la Chine), via Shanghai.

Cliquez ici !

Selon l’agence de presse japonaise Kyodo, la compagnie Air China au Japon a reçu un e-mail menaçant de faire exploser l’appareil, afin de troubler l’ouverture des jeux Olympiques de Pékin.

« Le vol 406 a dû revenir à la suite d’une alerte à la bombe. Personne n’a été blessé », a déclaré au téléphone Akiko Noguchi, une porte-parole de l’aéroport international de Nagoya.

« Une fois que la sécurité de l’appareil aura été vérifiée, il pourra bientôt redécoller », a-t-elle ajouté.

www.lemonde.fr

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentJapan Airlines affiche un bénéfice opérationnel au 1er trimestre
Article suivantLa pédophilie au Japon bat des records !!!