Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans cette revue de presse du lundi 17 septembre, nous aborderons : l’appel au calme de Shinzô Abe après la proposition de traité de paix de Vladimir Poutine, les dégâts causés par le séisme à Hokkaidô estimés à près de 40 milliards de yens, plus d’un cinquième de la population âgée de 70 ans ou plus et le Kit Kat Bar de Tôkyô et son nouveau Kit Kat japonais à l’Umeshu.

L’appel au calme de Shinzô Abe après la proposition de traité de paix

La Russie estime que le Japon a besoin de temps pour prendre position sur la proposition de traité de paix inattendue du président Vladimir Poutine la semaine dernière, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Durant une émission télévisée diffusée dimanche, Shinzô Abe a appelé à des discussions calmes après les remarques inattendues du président russe. Il a confirmé que le Japon maintiendrait sa position de base consistant à résoudre le problème du territoire en premier lieu, puis à conclure un traité de paix. L’ancien ministre de la défense, Shigeru Ishiba, son rival dans la course à la présidence du Parti Libéral Démocrate, s’est également joint à lui. Mais Ishiba a appelé à la prudence contre l’optimisme au cours des négociations sur le conflit des Territoires du nord, en déclarant que « la fixation territoriale de Poutine est extraordinairement forte ».

Les dégâts causés par le séisme à Hokkaidô estimés à près de 40 milliards de yens

Les glissements de terrain à Atsuma et dans deux autres villes proches de l’épicentre ont gravement endommagé les forêts et les terres agricoles. Sur ce total, 22,5 milliards de yens (172 millions d’euros) seront nécessaires pour réparer les dégâts causés aux zones forestières et aux terres agricoles d’Atsuma, 4,8 milliards (36 millions d’euros) pour reconstruire les routes utilisées pour les travaux forestiers et 9,3 milliards (71 millions d’euros) pour réparer les canaux d’irrigation. Hokkaidô, connu pour son industrie laitière voit les agriculteurs lutter. De nombreux producteurs ont été contraints de déverser des milliers de litres de lait frais après avoir déclenché des pénuries d’eau et une panne de courant dans l’ensemble du département. Compte tenu de la situation, le gouverneur de Hokkaidô, Harumi Takahashi, a rencontré dimanche à Sapporo Toshihiro Nikai, secrétaire général du Parti Libéral Démocrate au pouvoir. Takahashi a souligné que Hokkaidô avait besoin d’un soutien suffisant pour son rétablissement et sa reconstruction.

Plus d’un cinquième de la population japonaise est âgée de 70 ans ou plus

Pour la première fois, une personne sur cinq au Japon a 70 ans ou plus a révélé le gouvernement dans un communiqué publié dimanche. Alors que les retraités augmentent considérablement et que la population diminue sous l’effet d’un faible taux de natalité, le gouvernement doit faire face à la montée en flèche des coûts de la sécurité sociale et à une pénurie de main-d’œuvre qui entrave la productivité du pays. Au total, le nombre de personnes âgées, définies comme celles âgées de 65 ans et plus, a atteint le chiffre record de 35,57 millions, soit une augmentation de 440 000 par rapport à l’année précédente et représente 28,1% de la population totale. Le ratio de population des seniors au Japon (28,1%) est le plus élevé au monde. Sur le domaine de l’emploi, les personnes âgées qui ont encore un emploi ont augmenté pour la 14e année consécutive, atteignant un record de 8,07 millions en 2017. Parmi eux, 3,16 millions, soit trois sur quatre, étaient des employés à temps partiel ou d’autres types d’employés non réguliers.

Le Kit Kat Bar ouvre ses portes à Tôkyô et sert un nouveau Kit Kat japonais à l’Umeshu

Au début de l’année, Nestlé Japon a annoncé qu’il allait commercialiser un autre kit Kat à base d’alcool, cette fois-ci avec la saveur de l’umeshu, une liqueur de prune japonaise traditionnelle. Après l’énorme succès de leur précédente version premium de Kit Kat au saké, créée en collaboration avec une brasserie réputée du département de Toyama et l’ancienne star du football japonais Hidetoshi Nakata. Nestlé refait donc appel à Nakata pour sa dernière création, mais cette fois-ci c’est Heiwa Shuzou, entreprise basée à Wakayama, qui fournit l’alcool à base de prune pour cette nouvelle collaboration. Le nouveau Umeshu Tsuru-Ume Kit Kats devrait sortir dans tout le pays à partir du 18 septembre, mais pour un temps limité.

Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.