Le Japon a proposé mercredi d’apporter 19,5 milliards de dollars, dont 15 mds d’argent public, sur trois ans pour aider les pays les plus vulnérables à faire face aux impacts du changement climatique, la plus forte contribution annoncée à ce jour à la lutte contre le réchauffement.

« {Au titre de l’assistance aux pays en développement d’ici 2012, le Japon apportera une aide financière d’environ 1.795 milliards de yens en fonds publics et privés dont 1.300 mds d’argent public} » a annoncé le ministre de l’Environnement Sakihito Ozawa devant la presse, à deux jours de la date-butoir pour la conclusion d’un accord.

M. Ozawa a suggéré une conversion en dollars équivalente à 15 milliards USD, mais au cours actuel du billet vert, cette somme représente 19,5 milliards de dollars.

L’aide immédiate nécessaire, dès 2010 et jusqu’en 2012, aux pays les plus vulnérables a été estimée à 30 milliards de dollars sur trois ans (10 mds USD par an), dont le Japon assume ainsi plus de la moitié.

L’Union européenne a annoncé la semaine dernière qu’elle débloquait 10,3 milliards de dollars sur trois ans.

Le Japon, 5è émetteur de gaz à effet de serre, « {prend très au sérieux sa responsabilité envers la communauté internationale} », a souligné M. Ozawa.

[Source : Romandie News/AFP->http://www.romandie.com/infos/news2/091216213303.9ojdh8br.asp]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentTokyo suspend son bouclier antimissile
Article suivantDes sushis et sashimis bientôt dans l’espace