Les négociations sur le climat de Cancun pourraient se prolonger après la date limite intialement prévue vendredi, a estimé jeudi un négociateur japonais, assurant que la question du protocole de Kyoto n’était « pas l’obstacle qui bloquait » un possible accord.

« Nous avons à faire à une négociation difficile (…), mais nous pouvons parvenir à un accord concret et positif à Cancun à la fin de la session, peut-être pas vendredi, mais samedi », a déclaré Akira Yamata lors d’une conférence de presse.

Plus de 190 pays sont réunis depuis le 29 novembre, sous l’égide de l’ONU, dans la station balnéaire mexicaine pour parvenir à un accord sur les moyens d’enrayer le changement climatique, un an après la déception de Copenhague.

Interrogé sur la responsabilité du Japon dans un possible échec de ces pourparlers en raison de son refus de prolonger le protocole de Kyoto, M. Yamata a assuré que ce point n’empêcherait pas un accord à Cancun.

« Je ne pense pas qu’il s’agisse de l’obstacle qui bloque une issue » positive, a-t-il déclaré, précisant néanmoins qu’un des objectifs des discussions était de « trouver la bonne formule qui conviendrait au Japon et aussi les autres pays ».

Le protocole de Kyoto conclu en 1997 impose aux pays industrialisés — à l’exception notable des Etats-Unis qui ne l’ont pas ratifié- des réductions de leurs émissions de leur gaz à effet de serre, à l’origine du changement climatique.

Dès le début de la conférence, le Japon a mis le feu aux poudres en réaffirmant solennellement qu’il ne signerait jamais une seconde période d’engagement du traité, après la première qui expire fin 2012.

Or les pays en développement insistent sur ce point, que les grands émergents (Brésil, Chine, Inde et Afrique du sud) ont présenté comme « non-négociable ».

L’absence d’accord sur l’avenir de ce protocole risque de mettre en péril d’éventuelles avancées sur d’autres dossiers examinés à Cancun tels que la lutte contre la déforestation et les transferts de technologies.

[©2010 AFP via Romandie.com->http://www.romandie.com/ats/news/101210013433.mstxsfwc.asp]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLes prix de gros montent en novembre comme jamais depuis 2 ans (0,9%)
Article suivantOsez le saké