La Maison de la Culture du Japon à Paris accueillera le 4 juillet BEYOND KIMONO – Beauté du Japon, un défilé qui célèbre l’esthétique japonaise à travers les kimonos contemporains d’Eiko Kobayashi.

défilé_beyond_kimono
Photo du défilé BEYOND KIMONO – © Be Japon

Be Japon est un groupe de créa­teurs qui met­tent en valeur dans des créa­tions ori­gi­na­les (robes haute-cou­ture avec une tou­che pop) la beauté des étoffes de kimo­nos et leurs tech­ni­ques de fabri­ca­tion tra­di­tion­nel­les. Ces vête­ments seront mis en scène de manière cho­ré­gra­phiée, accom­pa­gnés de sons et de lumiè­res. Les défi­lés de mode de ce groupe ont connu un grand suc­cès dans six pays en dehors du Japon.

Pour ce défilé de mode pas comme les autres, organisé avec le soutien de la Fondation du Japon et l’Ambassade du Japon en France, la créa­trice Eiko Kobayashi, associée aux artistes maquilleurs Mieko Ueda et Kazuhito Goda, nous propose un véritable hymne à la beauté japo­naise autour du thème des qua­tre sai­sons. Ses robes réso­lu­ment contem­po­rai­nes ont pour par­ti­cu­la­rité d’être confec­tion­nées à par­tir d’anciens kimo­nos ou de tis­sus des époques Meiji et Taishō. L’art du kimono revi­sité sera ainsi à l’hon­neur lors de cet évènement auquel par­ti­ci­pe­ront également plu­sieurs dan­seu­ses.

Signalons aussi que vous pourrez admirer les créations de l’équipe de Be Japon au cours de deux autres défilés qui auront lieu les 5 et 6 juillet à la Japan Expo.

Pour plus d’informations :

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDes reliefs sous-marins nommés en l’honneur d’écrivains japonais
Article suivantUn condamné à mort exécuté à Ôsaka

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.