Un fait insolite s’est déroulé au Japon : des singes sont devenus obèses à force d’être nourris par des visiteurs. Après avoir constaté que les animaux du zoo prenaient du poids au point de ne plus pouvoir bouger, les responsables du centre animalier ont décidé d’interdire strictement au public de donner à manger à ses locataires. La nouvelle a vite fait le tour du pays et du monde entier…

Près d’une cinquantaine de singes affichaient un poids supérieur à la normale. Les responsables du zoo commençaient à se poser des questions. Ils n’ont pas tardé à mettre la main sur les coupables : les visiteurs. Ces derniers avaient en effet la fâcheuse habitude de proposer des friandises aux singes. Dans la mesure où le zoo était ouvert vingt-quatre sur vingt-quatre, cette hypothèse est certainement la bonne.

A partir du moment où les singes commençaient à être particulièrement fainéants et ne s’amusaient plus du tout dans leur cage, des mesures strictes ont dû être prises. D’un côté, les singes en question ont été mis au régime et de l’autre, les responsables du zoo ont invité le public à éviter de donner des friandises aux animaux.

Dans cette histoire, les responsables du zoo ont tenu à tirer une bonne leçon. Les hommes devraient se rendre compte de l’effet des friandises sur la prise de poids et feraient mieux d’arrêter d’être accro à ces “vecteurs” de graisse superflue.

www.waliboo.com

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa candidature TOKYO 2016
Article suivantUne femme poignarde sept hommes au Japon