Le président du Conseil d`Administration de l`Entreprise Nationale des Diamants (ENDIAMA), Manuel Arnaldo Calado, a manifesté mercredi dernier, à Hamamatsu(Japon), l`intention de coopérer avec les entreprises japonaises, dans le domaines de la formation des cadres pour le secteur dimantifère du pays.

Arnaldo Calado parlait au cours d`une rencontre avec l`industriel japonais Yoshikatsu Kawashima, président du groupe entrepreneurial du même nom, indique une note de presse de l`Ambassade d`Angola au Japon.

Le responsable de l` ENDIAMA a, à ce propos, cité comme priorités dans cette coopération avec le Japon, la formation des cadres en diverses spécialités, notamment pour la taillerie, joaillerie, médecine, logistique et lecture de satélites.

Accompagné de l`ambassadeur au Japon, Albino Malungo, Arnaldo Calado a aussi dit qu`il comptait à la coopération japonaise pour le montage d`un laboratoire de minéralogie et d`un projet de « construction rapide des résidences, mais de longue durée ».

www.angolapress-angop.ao

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentAu Japon, des scandales liés à l’industrie de l’armement forcent M. Fukuda à un remaniement
Article suivantLes naissances au Japon