Pierre-Yves Caër Gallery vous présente l’exposition « Don’t look at me ! » du 4 au 21 décembre 2019, puis du 2 au 11 janvier 2020.

Les œuvres de Maiko Kobayashi et Ryoichi Yamazaki sont souvent désignées par l’adjectif japonais kawaii – « mignon » en français –. Mais L’univers qu’elles évoquent traite de sujets existentiels, nés de la complexité de la société japonaise, et sont plus profonds que des sujets juste kawaii. Pierre-Yves Caër Gallery a souhaité faire dialoguer ces deux artistes qui ne s’étaient jamais rencontrés mais dont les sujets, qui sont proches, vont au-delà de la simple esthétique. Ryoichi Yamazaki et Maiko Kobayashi évoquent, chacun à sa manière, le mal-être ressenti par de nombreux pré-adolescents, adolescents ou jeunes adultes japonais qui ne parviennent pas à s’inscrire dans le modèle social que leur pays leur propose, allant parfois jusqu’à s’isoler d’un monde dont ils ne peuvent supporter la pression.

Informations pratiques

  • Pierre-Yves Caër Gallery : 7, rue Notre-Dame de Nazareth, 75003 Paris
  • Du 4 au 21 décembre 2019, puis du 2 au 11 janvier 2020
  • Tel : +33 1 42 78 39 41
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentBillets pour les JO remboursés | Uber Eats contre un syndicat | Contrôles à l’exportation maintenus
Article suivantPlan de soutien économique | Pourparlers pour la succession | Innovation cosmétique

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.