La galerie in)(between met de nouveau la photographie japonaise contemporaine à l’honneur, à travers deux photographes héritiers de la révolution culturelle et visuelle des années 60’ : Chotoku Tanaka et Takehiko Nakafuji ; dans leur exposition « TOKYO 1966 » & « STREET RAMBLER – TOKYO » du 30 mars au 5 mai 2017.

© in)(between

In)(between gallery leur consacre deux expositions personnelles et se propose à cette occasion de croiser leurs regards sur Tôkyô. Ces maîtres de la photographie argentique aux noirs et blancs contrastés partagent des affinités profondes avec les photographes de PROVOKE et de CAMP, notamment une pratique très spontanée et intuitive de la prise de vue, le plus souvent dans de grandes villes. Grain fort, contrastes marqués, angles de vue désaxés, leurs clichés s’inscrivent dans la filiation du style « are – bure- boke” “アレ・ブレ・ボケ [littéralement brut, flou, sans mise au point] bien établi par Daido Moriyama. Leurs photographies témoignent d’une réaction intuitive, suscitée par des balades immersives et hasardeuses. Tous deux originaires de Tôkyô, Chotoku Tanaka et Takehiko Nakafuji entretiennent chacun un rapport singulier avec leur ville natale qu’ils expriment dans leur travail photographique.

Plus d’informations :

  • Lieu : in)(between gallery – 39 rue Chapon – 75003 Paris
  • Date : 30 mars au 5 mai 2017

Vernissage le jeudi 30 mars à partir de 18h30 en présence des deux photographes japonais.