Apparaissant vers la fin du 18e siècle, durant l’époque Edo (1603-1868), le surimono renouvelle le genre de l’estampe japonaise. Ce genre nouveau, littéralement « chose imprimée », est le travail de poètes et artistes qui réunit illustration et poème sur une même page. Produits en édition limitée, ils étaient destinés à un usage privé – offerts à l’occasion du Nouvel An ou lors de fêtes.

Gravures réalisées sur du papier de qualité (hosho), elles se distinguent à la fois par l’emploi de pigments métalliques tels que la poudre d’or, ainsi que par une technique d’impression spécifique, le gaufrage, permettant d’imprimer les illustrations en relief. Cette technique sera reprise par les estampes classiques à partir des années 1850, une fois le surimono disparu du fait de certaines lois.

su1L’exposition présente une sélection de planches qui démontre la variété des sujets. Animaux symboles de bon augure (carpe, tigre, tortue), acteurs, courtisanes, personnages légendaires sont autant de thèmes traités par les plus grands artistes de l’estampe, parmi lesquels figurent Katsushika Hokusai, Utagawa Kunisada,ou Yashima Gakutei.

Les couleurs délicates, le jeu des caractères et des écritures ainsi que des compositions claires permettent un savant dialogue entre texte et image : l’esprit du public lettré et raffiné de la capitale shogunale y montre toute sa finesse et son esprit humoristique.

Une exposition visible au Musée Guimet jusqu’au 4 avril 2016 : guimet.fr

Sylvain Revolon

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentBirmanie : le Japon pourrait offrir une importante aide publique au développement
Article suivantHiroshima engagée contre les essais nucléaires nord-coréens

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.