Nous continuons aujourd’hui notre série sur les expressions du corps, en parlant des fesses 尻(しり). Lesquelles donnent lieu à toute une série de locutions amusantes. Les expressions utilisant 尻 sont plutôt imagées et très parlantes, vous n’aurez donc aucun mal à les retenir.

expressions-fesses-shiriToutes sortes de fesses…

La première, 尻が重い (しりがおもい) signifie littéralement « les fesses sont lourdes ». Si les fesses sont lourdes, on n’est pas très motivé pour les bouger. 尻が重い, c’est être léthargique, lent ou paresseux.
Ex : 彼はテレビを見てばかりで尻が重い。(かれはてれびをみてばかりでしりがおもい) Il ne fait que regarder la télé, quel flemmard !

Il existe une expression contraire, 尻が軽い (しりがかるい), littéralement, les « fesses sont légères ». 尻が軽い a plusieurs sens. Cela exprime l’inconstance des femmes infidèles (inutile d’en dire plus), mais aussi le fait d’être rapide et efficace. L’exact inverse de 尻が重い. Néanmoins, la rapidité peut conduire à faire des erreurs : 尻が軽い signifie aussi se précipiter, être imprudent ou indiscret.

Les erreurs liées à la précipitation témoignent souvent d’un manque de maturité. C’est le sens de l’expression suivante, 尻が青い (しりがあおい), litt. « les fesses sont bleues ». Notons qu’avec 青い (あおい, bleu, vert), les Japonais utilisent pour représenter le manque de maturité la même couleur que nous.
彼はまだまだお尻が青い。(かれはまだまだおしりがあおい) Il manque encore de maturité.

Enfin, les fesses peuvent être longues, 尻が長い (しりがながい). En fait, ce sont moins les fesses qui sont longues, que le temps qu’elles restent posées au même endroit. 尻が長い sert à désigner un séjour prolongé, avec un sens péjoratif, par exemple lorsqu’un visiteur ou un client s’attarde à bavarder et semble ne plus vouloir partir.

…dans toutes sortes de situation

Commençons par une expression très proche du français, 尻に火がつく (しりにひがつく), dans laquelle 火(ひ) signifie feu et つく être lié, attaché. 尻に火がつく c’est donc littéralement « avoir le feu aux fesses ». Oubliez la connotation sexuelle que cette expression peut avoir en français. Il s’agit plutôt d’être pressé et plus encore d’avoir la pression, d’être acculé.
彼は尻に火がつかないとやらない性格だ。(かれはしりにひがつかないとやらないせいかくだ) Il a une nature à ne rien faire tant qu’il n’a pas le feu aux fesses / tant qu’il n’a pas la pression.

Lorsqu’on voit quelqu’un qui craque sous la pression, on est tenté de l’aider, voire de résoudre ses problèmes à sa place. C’est là qu’intervient une autre expression amusante, 尻を拭う (しりをぬぐう). 拭う(んぐう) signifie essuyer, éponger. C’est un mot que l’on retrouve dans てぬぐい, lequel désigne une petite serviette en coton multiusages qui est aussi un des accessoires incontournables des conteurs de rakugo. Pour en revenir à notre expression, 尻を拭う signifie donc littéralement « essuyer les fesses », une façon très imagée de dire « régler les problèmes, réparer les erreurs des autres », qu’on peut aussi utiliser avec する. Et bien sûr, on l’emploie aussi de manière littérale (essuyer les fesses d’un bébé, par exemple)

弟のミスの尻拭いをするのは、疲れます。(おとうとのみすのしりぬぐいをするのは、つかれます) Je suis fatigué d’avoir à réparer les erreurs de mon petit frère.

L’expression qui m’amuse le plus est la dernière : 尻に敷く(しりにしく). 敷く, c’est « étendre, poser (par terre) », un élément que l’on retrouve dans une autre pièce de tissu typiquement japonaise, le ふろしき. Littéralement, cela signifie donc « poser sur les fesses ». Au premier abord, c’est plus énigmatique. Il faut donc savoir que ce qu’on pose sur les fesses, c’est un…mari ! L’expression sert à exprimer la domination qu’une femme exerce sur son mari, quand elle porte la culotte ou qu’elle le mène par le bout du nez.

私は尻に敷く妻が嫌いです。(わたしはしりしくつまがきらいです) Je déteste les femmes qui mènent leur mari par le bout du nez.

****

Voilà c’est tout pour aujourd’hui. それでは、また、お楽しみに。

Écrit par Élisabeth de Sukinanihongo