Toro Rosso a des idées pour pallier le départ de Sebastian Vettel la saison prochaine. Takuma Sato est l’une d’elles d’autant que le Japonais souhaite retrouver le monde de la Formule 1. Le Japonais a discuté avec l’écurie italienne au sujet de la saison prochaine même si les deux parties doivent encore tomber d’accord sur de multiples points.

«Nous avons des discussions mais rien n’est encore confirmé», a tempéré la porte-parole à propos du pilote de 31 ans qui pourrait faire des essais à Jerez, en Espagne, après le Grand Prix d’Italie du mois prochain. Sato cherche à revenir dans les paddocks après le retrait de son écurie Super Aguri en mai dernier tandis que Toro Rosso doit anticiper le départ de son pilote Sebastian Vettel pour l’écurie Red Bull. L’autre pilote Toro Rosso, le Français Sébastien Bourdais, n’est, lui, pas encore assuré de poursuivre l’aventure en 2009.

De son côté, l’Autrichien Gerhard Berger, co-propriétaire de l’écurie, envisage plusieurs possibilités. Il a avoué courir après un autre lièvre également nommé Sebastien : le Suisse Buemi. Le pilote junior de Red Bull devrait même être évalué, également sur le circuit de Jerez. «La situation idéale serait d’avoir un jeune pilote et un autre plus expérimenté. Nous mettons tous ceux qui sont libres sur la liste, mais il n’y a aucune option de posée actuellement. Nous prendrons notre temps», a prévenu l’ancien coéquipier de Jean Alési chez Ferrari.

[www.lequipe.fr
->www.lequipe.fr]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’otage japonais libéré par la police en Afghanistan
Article suivantUn Breton aux aguets au Japon