La Chine, qui a connu une robuste croissance en 2009, paraît sur le point de supplanter le Japon affaibli par la récession au poste prestigieux de deuxième économie du monde, estiment les analystes.

Les deux plus grandes économies d’Asie ont, semble-t-il, terminé l’année 2009 au coude-à-coude. Mais la Chine, dont le taux de croissance l’an dernier a atteint 8,7%, est bien partie pour rafler dès cette année ou en 2011 un titre que son voisin nippon détient depuis plus de quarante ans.

Le produit intérieur brut (PIB) chinois nominal (sans tenir compte de l’inflation) a atteint 33’500 milliards de yuans, soit 4900 milliards de dollars au taux de change de jeudi, selon des statistiques officielles.
Le Japon doit publier le 15 février ses chiffres du PIB pour 2009.

En 2008, son PIB nominal avait atteint quelque 505’100 milliards de yens, soit 5500 milliards de dollars. Selon les prévisions moyennes des économistes, l’économie japonaise devrait afficher une contraction d’environ 6% en 2009, ce qui laisserait le PIB à quelque 5200 milliards de dollars.
« D’après les chiffres nominaux, les économies japonaise et chinoise sont maintenant très proches l’une de l’autre en taille », a commenté Yoshikiyo Shimamine, économiste à l’Institut de recherche Daiichi Life.

Les analystes s’attendent à ce que la croissance chinoise soit à nouveau forte en 2010, ce qui devrait la hisser à la deuxième place mondiale au détriment du Japon, qui lutte contre la déflation et le déclin démographique.

Les comparaisons entre les deux économies sont toutefois malaisées en raison des fluctuations des taux de change. L’ascension de la Chine au deuxième rang mondial serait ainsi favorisée par un affaiblissement du yen.
En termes de PIB per capita, la Chine (1,3 milliard d’habitants) se classe toutefois très loin derrière le Japon (128 millions d’habitants). Avec 3259 dollars par habitant, la Chine se situe au 104e rang mondial tandis que le Japon est au 23e rang avec 38’457 dollars.

Le Japon était devenu la deuxième économie mondiale, derrière les Etats-Unis, en 1968, moins d’un quart de siècle après avoir été réduit en cendres à la fin de la deuxième guerre mondiale.

Après avoir réussi tant bien que mal à se rétablir de l’éclatement d’une bulle spéculative immobilière et boursière dans les années 1990, l’économie nippone a brutalement replongé dans la récession en 2008 à cause de la crise financière mondiale. Le PIB japonais a recommencé à croître timidement depuis le deuxième trimestre 2009 après un an de dégringolade vertigineuse.

[Source : Romandie->http://www.romandie.com/infos/news2/201001211115040AWP.asp]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa Foire de Lyon au pays du Soleil Levant !
Article suivantWii : une gamme budget au Japon